Béjart Ballet Lausanne

BILLETTERIE EN LIGNE

La talentueuse compagnie dirigée par Gil Roman retrouve la scène du Théâtre Olympia où elle avait enthousiasmé le public avec notamment « Animal Blues ». Cette année, les danseurs du célèbre ballet enchaînent avec force et grâce trois chorégraphies. « Syncope » En médecine, une syncope est un arrêt ou un ralentissement du coeur.

5 à 10 secondes de perte de connaissance durant lesquelles notre cerveau peut tout imaginer, tout inventer ou tout revoir.

Comment la danse peut-elle traduire ce phénomène? « Altenberg Lieder » Trois êtres vont vivre un instant de leur vie devant vos yeux en dansant. Quel est, quel sera cet instant? Chacun de vous peut l’imaginer et le vivre en même temps que l’espace, en même temps que la musique, en même temps que le temps, le temps, le temps d’un instant. « Un cygne d’autrefois se souvient que c’est lui ». Maurice Béjart a réglé la chorégraphie, il y a 25 ans, pour Gil Roman. En 2018, ce solo est transmis et interprété par deux danseurs de la Compagnie. « Piaf » Ici, Maurice Béjart rend hommage à la Môme, cette voix immense, omniprésente, immortelle, qui dépasse le temps et les frontières. Piaf et sa solitude.

Piaf et les hommes, ses histoires d’amour sublimées, qui ont été sa force et sa joie.