Un jardin patrimonial faisant place aux loisirs :

Le Jardin Jacques CHIRAC, s’étend entre la gare et la Place Roosevelt sur une superficie de 5 000m² et une longueur de 180 mètres. Il est conçu comme un espace de transition, entre la Gare et le centre-ville et représente une première porte d’entrée vers le bassin avec ses plantations posées sur un sol à la topographie dunaire composées de végétaux à floraisons aux dominantes bleutées.

La végétation de ce jardin au travers des formes élancées et sinueuses fait écho au paysage du patrimoine arcachonnais existant. Cela se reflète également par le choix d’animations des fontaines, directement inspirées du phénomène des marées du Bassin.

Avec l’installation d’un bassin d’écume brumisateur, au fond sculpté de vagues, l’installation de tables de jeux fixes (dames, échecs, petits chevaux), ce  jardin offre une prédominance aux temps de loisirs et de détente.

 

Un jardin aux 10 000 végétaux

Le jardin compte plus de 10 000 végétaux issus de nombreuses essences et aux morphologies variées (arborée, arbustive, vivace et herbacée). 3 strates ont été installées telles que :

– Une strate haute rassemble des conifères, des cépées et des arbres comme les Catalpas, des Chênes, des Lilas d’Inde ou encore un Tilleul tomenteux, entre autres.

– Une strate intermédiaire est constituée de cépées, arbrisseaux et arbustes, tel que des  Chênes, des Troènes Ibota… d’arbrisseaux et arbustes comme des Lauriers du Portugal ou des Orangers du Mexique.

– Une strate basse constituée de petits arbustes, plantes vivaces et herbacées compte la majeure partie des plantations.