📢 L’accroissement du nombre de pigeons est souvent source de nuisances sonores et sanitaires. Quant à leurs déjections, elles engendrent des dégradations sur les équipements. Aussi, limiter leur prolifération est impératif. Pour cette raison, chacun à son niveau, doit faire acte de civisme et se conformer à l’article 120 du règlement sanitaire départemental qui stipule l’interdiction de nourrir les pigeons “en tous lieux publics”, mais aussi “sur les voies privées, cours ou partie d’immeuble”.