le parc mauresque à arcachon

Une expertise sanitaire et sécuritaire

Un examen détaillé de la part d’un expert forestier du CNEFAF (Comité Nationale de l’Expertise Foncière Agricole et Forestière) a permis de diagnostiquer l’état critique d’une vingtaine d’arbres dans le parc. Leurs expertises sanitaires et sécuritaires (avec audit des symptômes externes, mesures externes et internes à l’aide d’outils, résistance du bois pour connaître leur état d’altération) ont révélé leur dangerosité.

 

Un danger réel

Ces arbres atteints représentent un risque important car ils peuvent tomber à tout moment, menaçant ainsi la sécurité de tous. Même si les symptômes de leur déclin ne sont pas toujours visibles à l’oeil nu, le danger est réel et irréversible. Ils devaient donc être enlevés, c’était inévitable.

 

Un programme de replantations

Afin de préserver le patrimoine vert exceptionnel du parc et d’enrichir son capital végétal, les arbres enlevés ont été remplacés, soit par des essences déjà existantes, soit par des variétés complémentaires remarquables adaptées à la spécificité du site et à ses contraintes. Le but pour la Ville d’Arcachon est d’enrichir son capital végétal, de le régénérer et de le valoriser, pour mieux le transmettre aux générations futures.