Impliquer les Arcachonnais pour faire émerger des propositions concrètes en faveur de l’écologie, telle est la vocation de ce nouvel outil citoyen.

¤ Sous le signe de la concertation

De plus en plus sensibilisés aux enjeux environnementaux, les Arcachonnais souhaitent s’engager et contribuer à des politiques de développement durable concrètes et efficaces. Pour préserver ensemble notre environnement et la qualité de notre cadre de vie, la Ville a choisi de créer un Conseil participatif de l’environnement.

 

Le nouveau Conseil participatif de l’environnement est en place. Il est présidé par Philippe Planes un Arcachonnais. 

Ce groupe de réflexion est composé de  huit Arcachonnais agés de 30 à 70 ans aux profils très divers (apiculteur, photographe, ex-professeur en écologie à l’université, métiers de la mer, spécialiste du numérique).

Outil de démocratie moderne, actif et efficace, ce Conseil Participatif a pour but de faciliter le dialogue avec les citoyens et d’être un incubateur d’idées innovantes en termes d’écologie. Cette instance accompagnera la politique de développement durable de la Ville et contribuera par ses travaux à améliorer le bien vivre à Arcachon.