“Le jour où le jour s’arrêta” d’Eddy la Gooyatsh

Dans une école, quelque part sur la Terre, arrive une petite fille étrange aux pouvoirs surnaturels. Elle a pourtant bien du mal à délivrer son message aux Terriens sur l’importance vitale de préserver la planète… Trois musiciens, entre machines électroniques, basse et ukulélé, interprètent ce conte musical, où le monde des extraterrestres et des soucoupes volantes se mêle au thème de l’écologie, tout comme les accents pop à la Beatles rencontrent les sons électro. Ce spectacle, composé, chanté et raconté par Eddy La Gooyatsh (un rien nonchalant sur scène), a l’engagement écolo sympathique (décor et éclairage écoresponsables). Espérons que les enfants écouteront ce discours d’une oreille plus sensible que les Terriens du conte.