Conformément aux dispositions de l’article L. 2121-27-1 du Code Général des Collectivités Territoriales, nous publions  un espace réservé à l’expression des différentes sensibilités politiques représentées au Conseil Municipal. Dans le cas où l’une de ces sensibilités politiques ne s’exprime pas dans cette tribune, la rédaction ne peut en être tenue responsable.


Liste Majoritaire – Arcachon Ensemble

UN BEL ÉLAN DE SOLIDARITÉ

Pendant plus d’un 1 mois notre territoire a subi l’assaut de gigantesques incendies aussi dévastateurs qu’angoissants.
Face à ces méga-feux, en 1ère ligne, il y avait nos sapeurs-pompiers. Des femmes et des hommes, venus de toute la France et d’Europe.
Au péril de leurs vies, ils ont défendu avec courage et détermination nos habitants, leurs habitations et notre patrimoine.
Grâce à eux, il n’y a pas eu de victime.

Nous tenons à travers cette tribune à exprimer notre soutien à ceux qui ont perdu leurs biens personnels et économiques.
Nous voulons également saluer le courage et le travail héroïque des pompiers mais aussi remercier tous ceux qui se sont mobilisés cet été pour apporter aide et réconfort.
Durant cette crise, en effet, nombreux sont ceux qui ont répondu présent pour apporter leur compétence, leur savoir-faire et bien
d’autres choses utiles !

Dans ces moments de crise, c’est une satisfaction de savoir que la solidarité prime et de constater que nous arrivons collectivement à pouvoir déployer des moyens humains et matériels exceptionnels en très peu de temps.

Face aux conséquences de l’incendie à La Teste-de-Buch, l’enjeu est aujourd’hui de tout faire pour maintenir l’attractivité de notre territoire et continuer à promouvoir sa qualité de vie.


Arcachon écologie et solidarité

NOTRE TERRITOIRE BRÛLE ET LA MAIRIE D’ARCACHON NE DOIT PLUS REGARDER AILLEURS

L’intensité des incendies a démontré, une fois de plus, que le Bassin d’Arcachon est en 1ère ligne face au dérèglement climatique. Après avoir salué le travail des pompiers, nous devons permettre la régénération naturelle de la forêt, de la biodiversité et leur mise en sécurité ainsi que la préservation des droits d’usage des Arcachonnais.
Mais des changements conséquents sont également nécessaires pour répondre aux alertes des scientifiques sur l’augmentation des phénomènes climatiques extrêmes. Les inondations, érosion, submersions marines, tempêtes, canicules, sécheresses et leurs conséquences sur nos vies seront d’autant plus dramatiques que l’inaction climatique se poursuivra.
L’invitation d’un chef papou ou les actions anecdotiques ne suffiront pas à lutter contre les émissions de gaz à effet de serre. Arcachon doit prendre sa part dans cette lutte vitale pour nous-mêmes et pour les générations futures. Il est urgent de changer de cap :
> préserver la nature plutôt qu’urbaniser les espaces boisés de Pereire
> multiplier les transports en commun plutôt que prolonger l’autoroute jusqu’à Arcachon
> accompagner massivement l’isolation des logements

LE DÉRÈGLEMENT CLIMATIQUE EST DÉJÀ LÀ, IL EST URGENT D’AGIR

Vital Baude & Béatrice Robicquet
vital.baude@ville-arcachon.fr


Arcachon 2020

Le diktat de la piétonnisation

La piétonnisation est une tendance globale et bénéfique que l’on retrouve dans de nombreuses villes pour réduire les pollutions atmosphériques et sonores. La décision prise par la majorité du conseil municipal de piétonniser une partie du centre-ville durant l’été questionne néanmoins.

Cette décision n’a pas fait l’objet de concertation avec les commerçants et les riverains. La signalétique permettant d’orienter les visiteurs, confuse, a plutôt eu tendance à les dissuader de rentrer en centre-ville. Rares sont par ailleurs les commerçants à avoir été informés de cette initiative et aucune étude sur les conséquences économiques n’a été partagée à ce jour.

Cette expérimentation a non seulement été réalisée après deux années de COVID qui ont pénalisé nos acteurs économiques mais aussi durant la période où l’activité est la plus importante. Cette prise de risque par la majorité municipale montre au mieux une indifférence pour nos commerçants ou pire, une déconnexion des enjeux économiques.

Le plus surprenant est que malgré la gravité de la situation les commerçants n’auront pas été reçus de l’été par l’édile arcachonnais malgré des demandes répétées. J’espère qu’ils seront finalement reçus et considérés.

Sébastien Hénin
arcachon.henin@gmail.com


En marche pour Arcachon

Un nouveau « Fonds vert » destiné aux collectivités locales

Elisabeth Borne, Première Ministre a annoncé la création d’un « Fonds vert » de 1,5 milliards d’euros pour accompagner les communes et les intercommunalités dans la transition écologique et la lutte contre le changement climatique.

Ces crédits d’Etat doivent permettre de rénover énergétiquement les bâtiments publics, de ramener de la nature dans les villes ou d’installer des parkings relais à leur entrée.

La ville d’Arcachon doit pouvoir bénéficier de ce nouveau fonds

En effet, nombreux sont les bâtiments publics, les écoles, les ateliers municipaux, qui sont concernés. De même la création d’ilots de fraicheur et de petites forêts urbaines en centre-ville et dans les quartiers sont éligibles. Enfin, nous savons que contenir les véhicules, en période estivale, à l’extérieur de la ville est un enjeu majeur pour garantir la qualité de vie des Arcachonnaises et des Arcachonnais.

J’espère que dans le cadre de la Commission de l’Environnement et du développement durable les élus pourront apporter leur contribution aux différents projets.

Je suis bien évidemment prêt à participer à ce travail collectif et j’appelle les personnes qui le souhaitent à me faire parvenir leurs idées.

Christian Panonacle
christianpanonacle@orange.fr