Conformément aux dispositions de l’article L. 2121-27-1 du Code Général des Collectivités Territoriales, nous publions  un espace réservé à l’expression des différentes sensibilités politiques représentées au Conseil Municipal. Dans le cas où l’une de ces sensibilités politiques ne s’exprime pas dans cette tribune, la rédaction ne peut en être tenue responsable.


Liste Majoritaire – Arcachon Ensemble

TRAVAILLER ET HABITER À ARCACHON

Face aux évolutions du monde du travail, nous avons à cœur de proposer de nouveaux espaces et services pour les actifs arcachonnais, à l’instar du nouvel espace de Coworking, créé au sein de l’Hôtel des Postes.

Cet équipement conçu en lien avec la Ville, le MA•AT et le Palais des Congrès, offre des solutions d’hébergement aux entreprises, des espaces de télétravail pour les étudiants, les salariés et les travailleurs indépendants facilitant ainsi la mise en relation.

Nous avons souhaité qu’une offre de Co-living soit aussi expérimentée sur ce site afin d’offrir à nos actifs une nouvelle forme d’habitat associée à une offre de lieux de vie collective.

Comme nous nous y étions engagés, l’accompagnement des acteurs économiques a été renforcé avec la mise en place de nombreuses actions : formations à l’usage des nouvelles technologies au sein du MA•AT, aides aux financements de l’équipement numérique en lien avec la COBAS, création d’une cellule d’experts en gestion d’entreprises, soutiens aux artisans et commerçants, déploiement de la fibre optique…

Une nouvelle dynamique, impulsée par la Municipalité, s’installe afin de faciliter l’émergence d’un écosystème attractif autour de la nouvelle économie et du numérique pour que les jeunes générations puissent vivre et travailler à Arcachon.


Arcachon écologie et solidarité

FAIRE BAISSER LE TOURISME DE MASSE ET SES NUISANCES

Comme chaque été, nous vivons difficilement les nuisances du tourisme de masse. Rien n’a été fait pour l’enrayer. Au contraire, le prolongement de l’autoroute attire encore plus de voitures qui asphyxient notre centre-ville. Les résidences secondaires, exploitées par les plateformes numériques de location, sont toujours plus nombreuses que les résidences principales, tout comme le motonautisme et les jets skis bruyants et polluants qui surpassent les bateaux à voile, les kayaks et les paddles. ARCACHON, SUREXPOSÉE DANS LES MÉDIAS, SE TRANSFORME EN UNE “COTE D’AZUR”  ÉTOUFFANTE.

Même si elles n’ont pas été entendues par la majorité municipale, nous allons continuer à faire des propositions pour inverser ces tendances :

🚲 MOBiLITÉS APAISÉES :
➟ Favoriser les alternatives à la voiture pour venir à Arcachon
➟ Augmenter les zones limitées à 30 km
➟ Privilégier toute l’année les piétons et les vélos dans l’hyper centre-ville

🏡 RÉSiDENTS À L’ANNÉE :
➟ Baisser les impôts pour les habitants à l’année
➟ Proposer une prime au 1er bail pour la location à l’année

⛵ ECOTOURiSMe :
➟ Priorité aux bateaux à voile,
kayaks et paddles
➟ Mener une vraie politique de lutte contre les nuisances sonores
➟ Encourager les alternatives au plastique jetable

Vital Baude & Béatrice Robicquet
vital.baude@ville-arcachon.fr


Arcachon 2020

La réflexion menée par l’Etat de créer un péage sur l’A660 afin de financer la mise à 2×3 voies du tronçon de l’autoroute entre la rocade bordelaise et Salles n’est pas une bonne nouvelle mais est-elle vraiment une surprise ? Une augmentation des déplacements motorisés entretenue par la croissance du nombre de touristes mais aussi des habitants et des entreprises dans les communes limitrophes à la nôtre ont encouragé l’Etat à imaginer ce schéma financièrement motivé. Il s’agit d’une nouvelle conséquence du développement d’un tourisme de masse qui nous pénalise chaque année davantage. Nous devons non seulement modifier nos habitudes de vie afin de nous adapter au flux d’estivants durant la haute saison mais nous subissons la multiplication des incivilités et le développement de l’insécurité. L’attractivité d’Arcachon rejaillit aussi sur les prix de l’immobilier qui atteignent des niveaux records. Il est devenu presque impossible pour les primo-accédants de trouver un logement, la majorité des nouveaux habitants d’Arcachon arrivent au moment de prendre leur retraite. La gentrification d’Arcachon est une réalité qui devrait faire l’objet d’un débat pour tenter d’en corriger les effets les plus néfastes. Je vous souhaite un très bel été.

Sébastien Hénin
arcachon.henin@gmail.com


En marche pour Arcachon

Notre station balnéaire doit s’adapter à l’accueil des touristes
La haute saison touristique vient à peine de commencer que nous constatons la saturation du centre ville par les véhicules, les problèmes de stationnement anarchique et les excès de vitesse sur les axes reliant nos quartiers. Pendant cette période, « la ville où il fait bon vivre » est en souffrance, ses habitants également.

Doit-on baisser les bras et laisser-faire ?
Je suis convaincu qu’il est urgent d’élaborer un schéma de circulation des véhicules, d’accélérer la piétonnisation, d’améliorer le partage des espaces de voirie (véhicules-vélospiétons) et de créer des zones 30. Il s’agit d’organiser des déplacements harmonieux tout en garantissant la sécurité des habitants. Les commerçants, hôteliers et restaurateurs ont tout à gagner si nous réussissons une meilleure gestion du flux des véhicules.

Un stationnement obligatoire en entrée de ville
Les excursionnistes, visiteurs d’un jour, devraient laisser leur véhicule et prendre une navette. Il n’y a rien de choquant. Bien au contraire, c’est ainsi que nous leur garantirons une visite paisible de notre ville. Ce stationnement ne devrait pas être optionnel. Le rendre obligatoire est devenu aujourd’hui une impérieuse nécessité pour le bien être de toutes et de tous

Christian Panonacle

christianpanonacle@orange.fr